Ne pas attendre 2007

Publié le 13 février 2004

L’accord électoral signé entre Lutte ouvrière et la Ligue communiste révolutionnaire pour les élections de 2004 est quelque chose de positif : le bulletin de vote LO-LCR exprimera le rejet de la politique de destruction sociale du gouvernement actuel. Il confirmera la sanction, exprimée le 21 avril 2002, des partis de la gauche plurielle pour leur gestion loyale du capitalisme.

Mais cet accord a ses limites. Il ne propose pas concrètement d’en finir avec ce gouvernement antisocial et ce régime antidémocratique. Il fait l’impasse sur la nécessité de construire maintenant un authentique parti révolutionnaire des travailleurs, outil de défense immédiate, porteur d’espoir et ouvrant la perspective du socialisme.

A tous les groupes et courants du mouvement ouvrier, à tous les militants et sympathisants organisés dans ou hors du PCF, de l’extrême-gauche, de LO et de la LCR, dans les comités locaux et appels constitués au printemps dernier, aux syndicalistes soucieux de prolonger leurs luttes sur le terrain politique, aux jeunes qui n’acceptent pas le monde tel qu’il est et cherchent des solutions, nous proposons de créer en commun au niveau national et localement, partout où cela se pourra, UN COMITE DE CAMPAGNE POUR LE VOTE DE CLASSE, pour en finir avec ce gouvernement, avec ce régime, pour construire un parti révolutionnaires des travailleurs.

Le comité de campagne pour le vote de classe regroupera des représentants de chaque groupe participant et des militants non encartés sur la base de positions communes aux uns et aux autres. Chaque groupe gardera, par ailleurs, ses propres prérogatives politiques. La comité adoptera un appel au vote de classe qui sera massivement distribué sous la forme d’un tract au niveau national et éditera du matériel de campagne, argumentaires, affiches, autocollants, etc. Il rédigera et diffusera une plate-forme pour un gouvernement de transition anticapitaliste

Le comité se fixera comme perspective de construire des liens, des structures, des positions destinés à se poursuivre et se renforcer au-delà des élections de 2004. Il mettra l’accent sur la nécessité de fusionner le vote de classe et le combat de classe. Il développera au moins deux thèmes de campagne essentiels :

A bas la réaction, son gouvernement et son régime!

Sans attendre 2007 luttons pour l’abrogation de toutes les mesures antisociales et antidémocratiques, qu’elles soient prises dans le cadre de la Ve République ou de l’Union européenne. Nous devons combattre le programme commun de la droite et de la gauche social-libérale.

A bas la guerre, à bas l’impérialisme !

Nous devons lutter contre le capitalisme globalisé et mondialisé et sa politique de guerre impérialiste permanente. Nous devons nous libérer du carcan des institutions de guerre de l’impérialisme : Union européenne, FMI, OMC, OTAN, etc.

Au delà des échéances électorales de 2004, le comité de campagne pour le vote de classe sera un forum démocratique d’élaboration politique et un cadre de rassemblement pour des actions conduites en commun sur le terrain de la lutte de classe.

Nous ne pouvons pas attendre 2007 et courir le risque de laisser la direction du PS se refaire une énième virginité politique. Nous ne pouvons pas attendre 2007, c’est tout de suite qu’il faut arrêter le processus de destruction des retraites, de la sécurité sociale, de la santé, de l’éducation, du code du travail, des services publics et des libertés démocratiques.

Exprimons un vote de classe pour construire la perspective du socialisme.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s